Votre agence au Puy en Velay. Contact au 04 71 09 56 67

Acheter

Louer

Viager

Neuf

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Investissement locatif et défiscalisation

Investir dans l’immobilier locatif permet de bénéficier de dispositifs de défiscalisation et de payer moins d’impôts.
La loi Pinel (remplaçant la précédente loi Duflot), s’appliquant sur les logements neufs ou en état futur d’achèvement, permet d’optimiser sa fiscalité mais il est également possible de bénéficier d’avantages fiscaux dans l’investissement locatif d’immobilier ancien.
 

Défiscalisation dans l'immobilier neuf

Le dispositif de la loi Pinel s’applique à l'investissement immobilier locatif neuf ou en état futur d’achèvement : VEFA. Ce dispositif remplace la loi Duflot, et du précédent dispositif de la loi Scellier.
L’application de la loi Pinel dépend de la situation géographique du bien immobilier. En effet, le logement doit se situer dans une des zones de la loi (communes où la demande locative est très forte). Le bien immobilier doit être mis en location en tant que résidence principale pour une période minimale de 6 ans suivant l'acquisition. Les loyers doivent respecter un plafond fixé par la loi entre 8,69 euros et 16,83 euros par mètre carré.
Le revenu des locataires doit être inférieur à un certain plafond.
L’objectif du dispositif est de faciliter l'accès au logement pour les foyers modestes.

Le propriétaire remplissant les conditions de la loi va pouvoir bénéficier d'une réduction fiscale variable selon la durée de mise en location : 12% pour un engagement de 6 ans et 18% pour un engagement de 9 ans (possibilité d'allonger la période jusqu'à 12 ans). Dans ce dernier cas, l'allègement est porté à 21%.
 

Défiscalisation dans l'immobilier ancien

Les biens immobiliers anciens peuvent également bénéficier d'un dispositif de défiscalisation : la loi Malraux. Il s’agit d’un programme visant à favoriser la rénovation de l'immobilier locatif vétuste.
Les propriétaires de logements anciens rénovant leurs biens pour les mettre en location par la suite bénéficient d'une réduction d'impôt pouvant aller jusqu'à 30% du montant des travaux. Il faut louer le bien pendant 6 ans au minimum et être situé dans une zone géographique spécifique.
Le montant des travaux pris en compte est limité à 100 000 euros et exclut certains ouvrages onéreux tels que la démolition ou la reconstruction.